En directAlgérie

Mohamed Aissa inaugure « la mosquée pôle » Cheikh Larbi Tebessi

Algérie – Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aissa, chargé par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a procédé vendredi à Tébessa, à l’inauguration de la « mosquée pôle » Cheikh  Larbi Tebessi, en présence d’imams, de cheikhs, d’érudits de plusieurs wilayas du pays et de la Tunisie ainsi que de nombreux citoyens.

Au cours de la cérémonie d’inauguration, le ministre a estimé que ce lieu de culte constitue « une tribune pour l’enseignement de la religion islamique, puisée du Saint Coran et de la Siraa Nabaouia », attestant que la « mosquée pôle » de Tébessa contribuera à « diffuser l’Islam modéré, loin de tout extrémisme, parmi les nouvelles  générations », à travers, a-t-il soutenu, les valeurs de l’Islam, « celles de l’altruisme,  l’amour d’autrui, de la justice, de l’égalité et de l’humilité ».

Aissa a ajouté que cet édifice religieux, civilisationnel et culturel, inauguré au cours du mois de la révolution libératrice et à la veille de la célébration du Mawlid Enabaoui renforce les acquis du secteur des affaires religieuses dans la wilaya de Tébessa.

Il a, à l’occasion, accompagné des autorités locales, à leur tête le wali, Attallah Moulati, procédé  à la pose de la première pierre du projet de réalisation de 15 locaux commerciaux, érigés sur un foncier  classé « houbous », et dont les revenus de location seront consacrés à la gestion de la « mosquée pôle ».

Au cours de cette même cérémonie, des représentants de la société civile ont honoré le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour ses  efforts « déployés dans l’amélioration du cadre de vie des citoyens notamment dans cette wilaya frontalière ».

En réponse aux questions des journalistes, M. Aissa a souligné qu’un établissement spécialisé sera créé pour la gestion de la « mosquée pôle » à l’instar de ce qui est  applicable pour d’autres mosquées dans les wilayas du pays.

Le ministre des Affaires religieuses et des wakfs, répondant à une question de l’APS, relative aux agressions dont étaient victimes certains imams, a relevé que son département en coordination avec d’autres ministères dont celui de la Justice, s’emploie à l’élaboration d’une disposition juridique pour la protection des imams et des établissements religieux contre les agressions, rappelant que trois (3) décès parmi les imams, victimes d’agressions, sont à déplorer au cours de ces trois dernières années.

Il a affirmé le gel du renouvellement des associations religieuses et la révision des lois régulant ces associations, soutenant que  certaines de ces associations sont un « moyen de diffusion de la pensée extrémiste ».

M.Aissa a ajouté qu’en exécution des décisions du chef de l’Etat et du plan du travail du Premier ministère, un atelier a été mis en place pour la révision des sanctions, dans le cadre du code pénal, à l’encontre des agresseurs des imams.

La « mosquée pôle » de Tébessa qui s’étend sur 18.256 m2 et peut accueillir jusqu’à 10.000 fidèles est composée de deux grandes salles de prière, d’un centre d’étude consacré à la formation d’imams et des chercheurs et spécialistes dans la religion, comprenant 16 salles de classe, ainsi que de deux bibliothèques, et un espace pour l’organisation des rencontres et séminaires, rappelle-t-on.

Construit dans un style architectural arabo-islamique, marqué par une ornementation riche reflétant l’art de la sculpture maghrébine, la réalisation de ce lieu culte a nécessité une enveloppe financière globale qui s’élève à 1,87 milliard DA, puisée du budget de l’Etat et des dons des bienfaiteurs, rappelle-t-on.

APS

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close