Monde

Mohamed Binyam : « Les américains responsables de ma torture »

  •    Le Foreign Office avait annoncé vendredi que M. Mohamed, qui a le droit de résider en Grande-Bretagne, pays qu’il considère comme le sien, sera libéré de Guantanamo et envoyé en Grande-Bretagne "dès que les conditions pratiques le permettront".
  •  
  •    Ce transfèrement résulte de l’engagement pris par Barack Obama de fermer Guantanamo, base militaire américaine à Cuba transformée en prison après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis.
  •  
  •    Mohamed, maigre et portant la barbe, ingénieur électricien de son métier, a été "ballotté" pendant presque sept ans, étant détenu par les Etats-Unis aussi bien que par des pays ayant mis à disposition de l’administration de George W Bush des "prisons secrètes".
  •  
  •    Il a accusé ses divers geôliers de l’avoir torturé à maintes reprises, et des mouvements de défense des droits de l’Homme, en particulier Amnesty International, ont alerté sur son cas.
  •  
  •    Après avoir passé l’essentiel de son adolescence en Grande-Bretagne, où il a obtenu le droit de résidence en 1994, Mohamed s’est converti à l’Islam, et s’est appliqué à se libérer de ses problèmes de drogue.
  •  
  •    Au début des années 2.000, selon Amnesty, il a voulu visiter des pays musulmans, et s’est rendu au Pakistan et en Afghanistan au moment où ces pays étaient en proie à de très vives tensions liées à l’intervention américaine consécutive aux attentats.
  •  
  •    Selon les autorités américaines, il a bel et bien été entraîné dans un camp d’Al-Qaïda, le groupe d’Oussama ben Laden.
  •  
  •    Mohamed a été arrêté le 10 avril 2002 à l’aéroport de Karachi, au Pakistan, alors qu’il tentait de regagner la Grande-Bretagne avec un faux passeport.
  •  
  •    Il a passé trois mois en détention au Pakistan, et affirme avoir été sévèrement torturé et interrogé tant par des responsables américains que britanniques.
  •  
  •    C’est alors qu’il a été remis aux autorités américaines qui l’ont envoyé au Maroc, où il a passé un an.
  •  
  •    Mohamed dit avoir subi dans ce pays des tortures, notamment une mutilation sexuelle et des coups de couteau à la poitrine.
  •  
  •    Il aurait été transféré à nouveau en janvier 2004, pendant cinq mois, en Afghanistan, et affirme y avoir subi de nouvelles tortures, avant d’être envoyé à Guantanamo au mois de mai. 
  •  
  •    Là, il a été placé dans un des lieux de "plus haute sécurité", et a fait partie des prisonniers qui ont fait la grève de la faim en 2005 pour protester contre leurs conditions de détention.
  •  
  •    Mohamed n’a jamais été présenté à la Justice, et n’a eu droit ni à un avocat ni à une assistance consulaire pendant plus de trois ans.
  •  
  •    Cependant, en 2005, il a été accusé par un tribunal militaire d’exception d’être proche de José Padilla, un Américain accusé d’être lié à Al-Qaïda, et d’avoir reçu un entraînement pour commettre des attentats à la bombe aux Etats-Unis, contre des immeubles et des stations-service.
  •  
  •    Le 6 avril 2006, lorsqu’il comparait, il souligne les erreurs le concernant sur son identité et refuse tout avocat américain. "Vous n’avez pas les bonnes informations sur moi après quatre ans de torture!", a-t-il lancé au tribunal militaire.
  •  
  •    En octobre 2008, avant même l’élection de M. Obama, les responsables américains ont annoncé avoir abandonné "la plupart" des accusations portées contre lui.
  •  
  •    Peu après, le gouvernement britannique a déclaré enquêter sur la façon dont il avait été traité.
  •  
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!