Sports

Mohamed Chadi : L’Egypte est plus forte – Belhadj est un joueur exceptionnel

  • L’ex défenseur de l’équipe égyptienne, Mohamed Chadi, dans son premier entretient avec un journal algérien, parle des chances de son équipe lors de la rencontre qui l’opposera à la sélection algérienne. Et malgré sa conviction de la supériorité physique des égyptien, selon lui, il pense que c’est sur le terrain que les choses vont être tranchées, le jour ‘J’.
  • Chadi pense aussi que la grande chaleur du public algérien sera bénéfique pour les égyptiens. Il a démenti toute déclaration des joueurs de l’équipe des pharaons sur le public algérien. Aucun joueur égyptien n’a jamais traité le public algérien de terroriste. Chadi a aussi parlé de son club le Ahly, surtout après que ce dernier ait remporté le titre.
  • – Pour commencer, nos félicitations pour ce sacre.
  • Allah ibarek fik (Dieu vous bénisse) c’est un succès qui est venu après de grands efforts consentis cette saison. Je pense que nous le méritons malgré que cela ne soit survenu que lors de la dernière journée.
  • –         Mais selon les dernières informations parvenues d’Egypte, le titre cette saison n’a pas caché la régression terrible du Ahly cette saison. Qu’en pensez vous ?
  • De quelle régression parlez vous. Le Ahly est la seule équipe qui n’ait réalisé que des succès en Egypte. Pour rappel, c’est le 5ème titre consécutif que nous réalisons. Où est la régression alors ? La preuve, la grande joie des supporters après la finale contre le club Ismaïli.
  • – Mais vous aviez été éliminé très tôt de la coupe d’Afrique cette fois ci.
  •  Je pense que nous sommes une équipe comme toutes les autres et pas une machine dont les joueurs ne connaissent pas la fatigue. Vous savez, nous avons fait des efforts colossaux ces dernières années et cette saison, la fatigue a eue un impact négatif sur notre parcours dans cette competition africaine. Actuellement, nous sommes en competition pour la coupe de confédération et Inchallah nous essayerons d’aller le plus loin possible. Cela ne veut aucunement dire que notre palmarès est négatif.
  • – selon des informations, l’entraîneur Manuel José se prépare pour quitter la barre technique, n’est ce pas ?
  • C’est ce que j’ai appris. Manuel José restera dans les annales et dans l’histoire du Ahly, pour les cinq titres qu’il a réussi avec ce club et d’autres sur le plan continental. Il a fait un travail exceptionnel à la tête du club, je lui souhaite beaucoup de succès et de réussite.
  • –         Parlons maintenant de la rencontre tant attendue par les égyptiens et les algériens, que pensez vous du match Algérie Egypte ?
  • C’est un match qui va être très fort et décisif pour les deux équipes, surtout pour nous les égyptiens qui comptons rentrer avec un résultat positif après le mauvais départ devant l’équipe de la Zambie. Ceci ne veut pas dire que le match va être facile contre les algériens qui eux aussi ne pensent qu’à la victoire. Ces facteurs font que la rencontre sera sans aucun doute très forte et sensationnelle.
  • –         sincèrement, et en tant que joueur égyptien, pour qui la balance se penchera d’après vous ?
  • Pour être sincère et objectif, je ne vous mentirai pas en tant que journaliste algérien si je vous dis que notre sélection n’a aucune chance dans cette rencontre. Logiquement, l’équipe égyptienne est la plus forte car elle a remportée les deux dernières coupes d’Afrique, alors que votre équipe était absente, ce qui explique la réalité des choses. Mais la réalité du terrain est autre chose.
  • –         Nous comprenons alors que l’Egypte vient en Algérie pour gagner ?
  • C’est vrai, notamment après le faux départ contre la Zambie qui nous a poussé à revoir nos calculs. Il est légitime de croire en la victoire, tout comme pour les algériens, mais je vous rappelle que le dernier mot revient au terrain.
  • –         A propos du Mondial, quelle équipe, selon vous, mériterait le plus d’y aller ?
  • En tant qu’ancien joueur égyptien, logiquement je dirais l’Egypte, ceci en plus des données dont nous avons parlé au début, mais c’est toujours le terrain qui tranchera comme ça a été le cas pour les quatre sélections au début. La Zambie par exemple est devenue une équipe pour laquelle on fait des calculs, alors qu’au début tout le monde se concentrait sur l’Egypte et l’Algérie. Mais je pense que l’avantage est pour notre sélection bien sur (il sourit)
  • –         En votre qualité de joueur de l’équipe d’Egypte, vous aviez déjà joué contre l’Algérie. Qu’est ce qui vous fait le plus peur dans les rencontres Algérie Egypte ?
  • On ne doit pas appeler ça de la peur car en fin de compte ce n’est qu’une rencontre de football entre des frères. Le meilleur on lui dit bravo. Ce que je voudrais dire c’est que toutes les rencontres contre les clubs d’Afrique du nord se jouent sous une grande tension est une pression exagérée et ça c’est faux. Je souhaite que cette rencontre ce déroulera dans un climat fraternel et que le meilleur gagne.
  • –         les égyptiens se sont toujours plaint du public algérien que vous avez qualifié de terroriste.
  • Moi, personnellement je n’ai jamais dis ça et je ne me rappelle pas avoir entendu un joueur égyptien dire cela. Ceci est peut être le fait de la presse qui cherche le sensationnel. Il n’est pas normal qu’un égyptien dise cela de son frère algérien, l’inverse est aussi vrai. Il y a un grand respect entre les joueurs algériens et égyptiens et aussi entre les deux peuples frères. Nous les égyptiens nous respectons beaucoup le peuple algérien. Je voudrais, si vous le permettez, lancer un appel au public algérien…
  • –         Je vous en prie.
  • Je souhaite que le public sportif algérien contribue à faire en sorte que cette rencontre soit fraternelle et qu’il n’y aura pas de dépassement.
  • –         A propos du public, ne pensez vous pas que cela va faire la différence lors de cette rencontre ?
  • C’est vrai que le public joue un grand rôle mais je vous assure que cela ne dérangera pas l’équipe égyptienne, au contraire, cela stimulera notre équipe.
  • – Connaissez vous des joueurs algériens.
  • Bien sur que j’en connais, et je sais aussi beaucoup de choses sur l’EN algérienne, celle-ci va effectuer un stage de préparation en France durant ce mois, je ne me rappelle pas la date exactement.
  • –         Quel joueurs de l’EN algérienne connaissez vous ?
  • J’en connais beaucoup, tel que l’arrière gauche du club anglais de Portsmouth Nadir Belhadj, en plus d’autres joueurs comme Antar Yahia, Karim Ziani, Saïfi…
  • Ennahar/ Yacine A.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!