Monde

Mohamed Dahlane voulait faire tomber Hamas

  • Dans ce cadre, un document sous forme de PV de réunion de l’ex directeur de la sécurité préventive palestinienne, Mohamed Dahlane, avec le général américain, Keith Dayton, portant sur le plan de celui-ci pour faire tomber le Hamas.
  •  
  • Le document établit en date du 15 février 2007, soit quelques jours seulement avant l’accord de la Mecque, montre le malaise exprimé par les américains à cet accord. Le général américain dit à propos de l’accord que celui-ci « immunise le gouvernement du Hamas ». Dahlane signale à son interlocuteur que « la situation entre nous n’est pas équilibrée sur le terrain ». Ensuite le dialogue entre les deux hommes tourne autour du moyen de faire tomber le gouvernement de l’union nationale. Dahlane dit en toute franchise « Notre objectif est de faire tomber le gouvernement du Hamas » et accepte l’option militaire pour réaliser cet objectif, et d’ajouter que « ceci nécessite notre soutien et la volonté des américains dans cette initiative ». Dahlane ajoute « Si vous voulez que le gouvernement du Hamas tombe, il vous faudra payer le prix ». « Rassurez vous » lui rétorque son interlocuteur, « j’exercerai mon pouvoir et mes contacts afin de soutenir et réaliser notre plan ». Celui-ci nomme des pays participant à ce plan.
  •  
  • Un autre document rédigé le 28 février 2007, révèle les détails du rôle sécuritaire entre des cadres de l’appareil sécuritaire palestinien de Dahlane qui étaient chargés de collecter des informations sur les éléments d’El Kassam dans la région et toutes les statistiques et informations détaillées sur chacun des éléments, les lieux de stockage des armes et les résidences des membres d’El Kessam. Des informations sur les mosquées, lieux d’entraînement et les personnes anonymes travaillant pour le comte d’El Kessam et les véhicules utilisés par ces derniers.
  •  
  • Les deux documents s’accordent au fait que les éléments de l’appareil préventif recevaient les ordres d’une personne autre que le ministre de l’intérieur et travaillent contre un gouvernement auquel ils étaient sensé travailler pour.
  • Dans sa lettre démission, de l’ancien ministre de l’intérieur Hani El Kaouasmi dit dans ces termes « Le premier obstacle et le plus important s’est que le directeur de la sécurité intérieur a toutes les prérogatives et moi en tant que ministre de l’intérieur je ne peux même pas convoquer un policier ni même un lieutenant »
  •  
  • Ces documents révèlent qu’une section de l’appareil de sécurité palestinien travaille contre son gouvernement et tente de le faire tomber en espionnant ses éléments. Et vu les relations qu’il entretien avec les Etats unies d’Amérique et Israël, les informations collectées par l’appareil de Dahlane vont directement à Tel Aviv. Ce qui explique peut être la précision des coups portés par l’armée du Tsahal et qui ont fait un grand nombre de martyrs aux rangs de la résistance palestinienne.
  •  
  • Ennahar/ Doha – Abou Taleb Chebboub

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!