Sports

Mondial 2010: Algérie-Slovénie, décisif pour les Verts

  • Les coéquipiers de Karim Ziani vont ainsi entrer de plain-pied dans une compétition de très haut niveau et évolueront dans un groupe relevé avec la présence, aux côtés des fins techniciens Slovènes, de l’équipe d’Angleterre et celle des Etats-Unis, deux formations qui ont réalisé de brillants résultats aussi bien lors des qualifications du Mondial que lors des matches de préparation.
    Le sélectionneur algérien Rabah Saâdane semble avoir tiré les enseignements des derniers matches de préparation disputés par l’Algérie, successivement face à la Serbie et l’Eire, perdus tous les deux par 3-0 et face aux Emirats arabes, remporté les Verts par 1 but à 0.
  • Ces rencontres avaient mis à nu les faiblesses de l’équipe algérienne, notamment dans le compartiment offensif puisque les attaquants éprouvent des difficultés à trouver le chemin des filets adverses, au moment où la charnière défensive connaît des flottements par intermittence, lesquels ont coûté chers à l’équipe.
  • Les solutions éventuelles à ces insuffisances ont été minutieusement examinées par le coach national au cours des différentes séances d’entraînement effectuées depuis l’arrivée des Algériens le 7 juin dernier à Durban, en provenance d’Allemagne, leur dernière étape de préparation pour le Mondial.
  • Des changements dans l’effectif qui jouera face à la Slovénie est très plausible. Outre la non-titularisation, pour méforme, du capitaine Yazid Mansouri, l’attaquant Abdelkader Ghezzal, "muet" depuis plusieurs matches, devrait rester sur le banc des remplaçants. En défense, Antar Yahia, annoncé comme incertain pour le match de dimanche, pourra finalement jouer. La blessure à la cheville, contractée lors de la dernière séance d’entraînement à Durban, s’est avérée moins grave qu’il n’était craint.
  • Un bon résultat des Verts lors de leur entrée en matière dans ce Mondial serait une bonne option pour le groupe de Rabah Saâdane qui avait affirmé dans des déclarations à la presse algérienne, la volonté de tous ses joueurs à mettre tous leurs moyens pour s’illustrer dans cette compétition. "Nous ne craignons aucun de nos adversaires. Nous allons jouer notre va-tout sans aucune pression", avait-il dit.
  • L’équipe doit d’abord passer l’écueil slovène, dirigé par le coach Matjaz Kek et qui compte énormément sur les coups de boutoirs de son meilleur buteur, Milivoje Novakovio. La Slovénie a fait grosse impression en lors de ses matches de qualification pour le Mondial en arrachant avec brio, le billet qualificatif face à la redoutable équipe de Russie en matche de barrage. Une performance de taille pour cette jeune équipe slovène qui cherche, elle aussi, à s’illustrer dans ce Mondial.
  •  
  • Ennahaonline/ aps

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close