En directAlgérie

Mort d’une enseignante après une piqûre de scorpion: Hasbellaoui s’explique !

Algérie – Une enseignante d’université, le Dr Aouissat Aïcha, est morte suite à une piqûre de scorpion à Ouargla. Son décès a provoqué beaucoup d’indignation au sein des habitants de la wilaya, qui dénoncent une mauvaise prise en charge à l’hôpital d’Ouargla.

Dans une conférence de presse animée ce mardi au sujet de l’épidémie du choléra, le ministre de la Santé, Mokhtar Hasbellaoui, n’a pas manqué de réagir et d’apporter des précisions quant à ce décès.

S’adressant aux médias, Hasbellaoui affirme que la victime a été « prise en charge » au bon moment et a été admise en réanimation à l’hôpital de Ouargla. Hasbellaoui poursuit en affirmant que l’hôpital de Ouargla est un « Centre hospitalier universitaire » qui dispose de toutes les capacités humaines et matérielles nécessaires.

Cette déclaration du ministre de la Santé vient suite à des accusations selon lesquelles l’enseignante aurait succombé faute de médecins spécialistes.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close