Sports

Mosquée incendiée à Lyon

  • Plusieurs personnalités politiques et religieuses ont participé au rassemblement dont le sénateur-maire socialiste de Lyon Gérard Collomb, aux côtés de fidèles musulmans et le recteur de la Grande Mosquée de Lyon, Kamel Kabtane.
  •  
  • "C’est un acte odieux qui nous rassemble aujourd’hui. Hélas, il n’est pas isolé", a déclaré M. Collomb.
  • "Oui, vous êtes des citoyens et des habitants de ce pays dans votre diversité. Nous ne voulons pas la haine", a-t-il ajouté devant la foule d’un millier de personnes, composée essentiellement d’hommes.
  •  
  • Parmi eux, à proximité de la porte de la mosquée brûlée, colmatée par des planches, un fidèle brandissait un Coran brûlé dans le début d’incendie. Outre les écharpes tricolores des élus, on pouvait voir flotter un drapeau français.
  • "C’est un sacrilège de voir partir des livres saints en fumée. Où est le respect des croyances?", s’est exclamé à son tour Maurice Amsellem, président régional du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif).
  •  
  • "Nous sommes tous des enfants d’un même pays", a insisté le recteur de la mosquée de Lyon, dénonçant une "bête immonde" tentant de "mettre le désordre dans le pays". La foule s’est ensuite dispersée dans le calme.
  •  
  • La ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, avait assuré samedi que "tous les moyens nécessaires" étaient mis en oeuvre pour retrouver "les auteurs de cet acte lâche et intolérable".
  •    
  • Ennahar/ AFP  

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!