PolitiqueMonde

Mosquée de Paris: L’Algérien Dalil Boubakeur accuse l’Elysée de marginalisation

S’estimant ‘’ marginalisé’’ par l’Elysée, Dalil Boubekeur, recteur de la grande mosquée de Paris, a annoncé hier dans un communiqué son retrait des instances du Conseil français du culte musulman.

Dans un communiqué, Dalil Boubakeur dit ne pas avoir été convié aux vœux d’Emmanuel Macron aux autorités religieuses, organisés jeudi.

« Il est surprenant que l’institution religieuse musulmane la plus emblématique de France (…) soit ainsi marginalisée voire ostracisée », qui présente la mosquée comme la « gardienne vigilante de l’islam du juste milieu depuis sa création en 1926 », indique le communiqué.

« Prenant acte de cette injuste et inexplicable mise à l’écart, la grande mosquée de Paris décide, par conséquent, de se retirer de toutes les instances du CFCM et de ne plus participer à toute initiative émanant des pouvoirs publics sur l’organisation du culte musulman », conclut le communiqué.

Avec Le Figaro

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close