En direct

Moussa Touati agressé à Oran

  • La situation s’est explosée, hier, au sein du Front national algérien (FNA) à Oran lors de la réunion d’organisation des élections, organisée à la salle de cinéma ‘El Feth’ et ce, après que deux députés soient empêchés d’y participer par des militants du parti qui les accusent d’opportunistes qui ne cherchent que leurs propres intérêts.
  • La situation a ensuite dégénérée en bagarre rangée entre les antagonistes dans la rue principale qui s’est transformée en arène de combat dans laquelle le député Fethallah Chaâbani a reçu des coups de poing en pleine figure alors que le député Mekhaldi a été poursuivit en pleine rue d’Oran par ses adversaires armés de gourdins.
  • A l’arrivée du président du parti, Moussa Touati, la situation s’aggrave encore plus, lorsque ce dernier fut agressé par un élu.
  • Le président Touati a refusé de reconnaître la légalité de la rencontre et refusé de rentrer dans la salle. Des membres du parti à Oran lui dévoilent la réalité des députés qui ne se sont occupés que de leurs propres intérêts et à faire des affaires dans le foncier. L’un d’eux aurait demandé au Président de l’APC de lui accorder un lot de terrain au niveau de la plage et un autre aurait prit un lot de terrain à ‘Djebel Coraliz’.
  • Les militants ont demandés au président du parti d’empêcher tout député de se porter candidat une deuxième fois afin de permettre aux autres de participer et aussi empêcher les profiteurs ‘Shab Echkara’ selon eux.
  • Un membre du bureau national, Zerrouki, est intervenu afin d’empêcher le retrait de confiance du président du parti. La situation demeure en suspens alors que les dirigeants du parti, et à leurs têtes Moussa Touati sont sous la menace d’un coup d’état.
  • Ennahar/ Omar El Farouk

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!