En directAlgérie

Mouvement populaire en Algérie : la Chine réagit, fait valoir le principe de « non-ingérence »

Algérie – Le gouvernement chinois a réagi ce mardi 19 mars par le biais de son ministère des Affaires étrangères au mouvement populaire que connait l’Algérie depuis près de quatre semaines.

Interrogé lors d’une conférence de presse selon l’agence Xinhua, Geng Shuang, porte-parole des AE chinoise, a dit espérer « voir l’Algérie faire avancer sans heurt son calendrier politique ».  Car, pour la Chine, « la stabilité de l’Algérie était dans l’intérêt fondamental de son peuple et de la paix dans les régions voisines ».

Dans ce sens, la Chine a affirmé adhérer « au principe de non-ingérence dans les affaires intérieures des autres pays et était convaincue que le peuple algérien avait la sagesse et la capacité nécessaires pour explorer une voie répondant aux conditions de son pays ».

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close