Monde

Municipales/Maroc: le Polisario dénonce leur extension au Sahara occidental

  • Le représentant du Polisario en Algérie, Brahim Ghali a qualifié de "provocation grave" l’extension au Sahara occidental des élections municipales marocaines ce qui constitue une "menace" pour "la stabilité de la région".
  •    Ces élections constituent "une provocation grave, (une) menace à la sécurité et à la stabilité de la région et (un) défi flagrant" aux chartes des Nations unies et à "la volonté de coopération de la partie sahraouie", a déclaré jeudi soir à Alger M. Ghali au forum de la chaîne II de la Radio publique algérienne. 
  •    Le Maroc cherche à "pousser la situation vers l’escalade" en organisant ces élections au Sahara occidental dans le cadre des municipales qui se déroulent vendredi au Maroc, a-t-il ajouté.
  •    Dénonçant "le silence de l’ONU", M. Ghali, cité par l’Agence algérienne APS, a affirmé qu’une absence de réaction des Nations unies constituerait "une complicité implicite inacceptable par la logique internationale".
  •    Le chef du Polisario Mohamed Abdelaziz avait appelé lundi le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon à "intervenir en urgence" pour empêcher l’extension des élections locales marocaines au Sahara occidental.
  •    Les Marocains ont commencé à voter vendredi pour élire près de 28.000 conseillers municipaux, y compris au Sahara occidental, ancienne colonie espagnole annexée en 1975 par le Maroc qui propose un plan de large autonomie sous sa souveraineté, refusant toute indépendance.
  •    Le Polisario réclame en revanche un référendum d’autodétermination dans lequel l’indépendance serait une des options.
  • Ennaharonline/ AFP  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close