Monde

Naguib Sawiris craint l'armée comme les Frères musulmans

  •    M. Sawiris, un des hommes d’affaires égyptiens les plus influents, affirme soutenir le mouvement démocratique dans son pays, mais juge que le changement de régime doit s’effectuer dans le calme par l’intermédiaire d’élections libres.
  •  
  •    Les "jeunes de la place Tahrir" au Caire ont "obtenu des résultats incroyables en l’espace de deux semaines": le président Hosni Moubarak "ne se représentera pas" aux élections à l’automne et "son fils Gamal se retire de la politique", a souligné M. Sawiris qui fait partie des représentants de l’opposition, qui dialoguent avec le pouvoir égyptien.
  •  
  •    "Je comprends que les jeunes veulent tout obtenir d’un coup. Mais d’un point de vue pratique, ce n’est pas possible", a ajouté M. Sawiris qui s’est prononcé contre la démission immédiate du président Moubarak.
  •  
  •    "Il ne faut pas que le chaos règne en Egypte. Sinon on court le risque de voir les Frères musulmans prendre le contrôle du mouvement (d’opposition) ou celui de voir l’armée intervenir", a-t-il ajouté.
  •  
  •    "Dans les deux cas, ce serait une catastrophe pour l’Egypte", a ajouté M. Sawiris.
  •    Et "si l’Egypte tombe, l’Iran, la Syrie et le Hezbollah auront gagné. Alors le Proche-Orient sera perdu", a-t-il affirmé.
  •    
  • Ennaharonline
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!