En directAlgérie

Naima Salhi ciblée par une plainte pour « incitation à la haine et appels au meurtre »

Algérie – Très controversée, la présidente du microscopique parti politique PEP, Naïma Salhi, est ciblée par une plainte pour « incitation à la haine raciale et appels au meurtre contre des citoyens kabyles ».

Deux avocats et un journaliste ont déposé plainte hier, dimanche 9 juin, devant le tribunal de Boumerdès, contre la présidente de PEP, Naïma Salhi, annonce l’un des plaignants, Kader Houali, sur sa page Facebook.

« En ce 9 juin 2019, Maîtres Kader Houali et Soufiane Dekkal, ainsi que Salim Chait, avons déposé une plainte au niveau du tribunal de Boumerdes, contre la présidente du parti de l’équité et de la proclamation (PEP), Naima Salhi, pour incitation à la haine raciale et les appels au meurtre contre des citoyens kabyles », écrit-il en joignant une photo de la plainte déposée.

« C’est parce que nous avons enregistré avec beaucoup d’amertume et de dégoût le silence des autorités devant cette récidiviste que nous avons décidé d’agir », explique Me Houali, et d’ajouter : « Le procureur de la république s’est autosaisi dans des affaires moins graves que celle-ci. »

Depuis quelques semaines, Naïma Salhi enchaîne les déclarations haineuses, s’en prenant particulièrement et violemment à la région de Kabylie.

Dépôt de plainte contre la présidente du PEP, Naima SalhiEn ce 9 juin 2019, Maîtres Kader Houaliet Soufiane Dekkal,…

Publiée par Kader Houali sur Dimanche 9 juin 2019

 

Tags

Articles en lien

8 Comments

  1. Naima Salhi dénonce les extrémistes xénophobes et racistes du fantôme GPK et mouvement extrémiste terroriste du MAK pro sioniste.
    les racistes xénophobes Islamophobes et arabophobes s’acharnent sur cette femme.

  2. LE POUVOIR ALGÉRIEN A SUIVI LES TRACES DE SON ANCÊTRE FAFA., DIVISER POUR RÉGNER.
    IL CRÉE DES ÉMEUTES POUR RÉGLER DES COMPTES ENTRE LES CLANS , DIABOLISE DES RÉGIONS ET DES TENDANCES POLITIQUES DE L’OPPOSITION ET INSTRUMENTALISE ET PROTÈGE DES GUS COMME CETTE NAIMA WC.
    SI NOUS AVONS DES JUGES FHOULA A BOUMERDES, JE SUIS SÛR QU’A TRAVERS LE PROCES DE CETTE FASQA IL RECOUVRIRONT DES IMPLICATIONS AU PLUS HAUT SOMMET DE L’ETAT . MAIS JE DOUTE QU’ILS LE FASSENT CAR NOTRE JUSTICE N’EST TOUJOURS PAS INDÉPENDANTE, SAUF SI GAID S’EN MÊLE POUR ENFONCER ENCORE PLUS LES ANCIENS DÉCIDEURS ET MONTRER QU’IL OEUVRE DANS L’INTÉRÊT DU PEUPLE ET DE SON UNITÉ.

  3. Ahcham ala ardek ya kho.
    on dirait que t’as jamais écouté cette pétasse.
    C’est comme ces mensonges éhontés de zouaves collés à la Kabylie, alors que l’histoire démontre que c’est l’une des rares régions d’Algérie où il n y a jamais eu de troupe zouaves. D’ailleurs la kabylie n’a été pénétré par la colonisation qu’après plus de 40 ans de colonisation et qu’elle a été la première à affronter les français aux portes d’Alger et n’a jamais arrêté son combat jusqu’en 1962 (apprenez l’histoire de votre pays au lieu d’utiliser ces techniques juives : de plus c’est gros, plus ça passe et plus vous mentez plus il en reste quelques chose).

  4. Entierement d’accord avec tous les commentaires emis au sujet de cette vipere qu’il faut vite « deveninmiser »………..et aussi neutraliser Naima M’henni pour que Ferhat Salhi se taise.

    Juste pour dire que ces deux énergumènes sont de la meme espece et doivent porter un meme nom.

  5. N’aima salhi ne dénonçait pas que les xénophobes ,elle menaçait de mort sa fille si elle s’exprimait dans la langue de ses ancêtres que normalement la justice devrait la lui retirer et la confiait a l’assistance sociale..
    Les fourbes islamistes assassins essayent toujours de trouver une justification a leur crime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close