En direct

Nécessité d’améliorer le service public dans le secteur des transports

Le ministre des transports, Amar Ghoul, a mis l’accent, vendredi soir depuis Hassi-Messaoud (Ouargla), sur la nécessité d’améliorer le service public dans le secteur des transports, à travers la création d’un esprit de compétitivité entre les secteurs public et privé.

‘‘Il est primordial de prendre des mesures encourageantes et d’autres répressives pour améliorer le service public des transports, à travers le respect de l’horaire et du citoyen, ainsi que la préservation des acquis et réalisations de ce secteur sensible’’, a souligné le ministre, en marge de la présentation d’un exposé sur la situation du secteur du transport dans la wilaya d’Ouargla.

Le ministre a, en outre indiqué, que le secteur sera renforcé par l’ouverture de nouvelles lignes de transport, à l’intérieur et à l’extérieur de la wilaya, ainsi que l’augmentation du parc roulant.

Outre la dimension sociale du secteur du transport, M.Ghoul a insisté également sur l’importance de la dimension économique, à travers le transport de marchandises par voies terrestre, aérienne et ferroviaire, ainsi que sur la nécessité d’encourager la dynamique de transport de marchandises pour impulser l’action de développement et contribuer à l’essor de l’économie,aux niveaux local et national.

Le transport des marchandises va permettre la création d’un pôle économique dans la région, à travers les échanges commerciaux inter-wilayas, a estimé le ministre précisant, dan ce cadre, que le transport de marchandises par voie ferroviaire est désormais plus qu’une nécessité pour l’économie local en particulier, et l’économie nationale en général.

M. Ghoul a, par ailleurs, mis en avant la nécessité d’organiser le transport dans ses différentes formes, dans la wilaya d’Ouargla, pour en faire ‘‘un pôle régional’’ à l’avenir, en plus de préconiser un plan directeur pour le secteur du transport au niveau de la wilaya et d’inscrire dans les études de projets d’urbanisme des plans de circulation.

Concernant le transport aérien, le ministre a mis l’accent sur l’impératif changement des modes classiques de gestion des aéroports et d’adopter une nouvelle stratégie qui permette de respecter les horaires et d’assurer une meilleure prise en charge des voyageurs, avant de prévenir que le département ministériel dont il a la charge va prendre des mesures répressives pour améliorer le service public au niveau des aéroports.

Le ministre des transports a appelé, dans le même contexte, à l’amélioration du service aérien à Hassi-Messaoud, pour inclure le transport de marchandises afin d’atténuer la pression sur les routes, et à l’extension de l’activité de cet aéroport destinée aux compagnies pétrolières au transport de voyageurs du pays afin de promouvoir le tourisme inter-wilayas.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!