Economie

Nécessité d’intégration de l’intelligence économique dans les entreprises algériennes

Les entreprises algériennes doivent intégrer le processus de l’intelligence économique (IE) dans leur management afin d’améliorer leur compétitivité et suivre les mutations économiques mondiales, ont estimé samedi à Alger des experts.La démarche de l’IE, "quasi absente" dans les petites et moyennes entreprises (PME) algériennes, devrait figurer dans le système managérial de ces entités car elle leur permet plus de viabilité, de rentabilité et de réussite, a souligné Souad Larbaoui, Général manager de l’institut de management stratégique et de l’intelligence économique (IMSIE) en marge d’un séminaire sur l’IE.Le concept "intelligence économique" signifie, globalement, la maîtrise de la recherche, de la collecte et du traitement de l’information utile au moment opportun pour l’utiliser ensuite dans l’innovation et la prise de décision, selon les explications des experts présents à ce séminaire."Nos entreprises doivent être sensibilisées quant à l’importance et la nécessité de l’IE dans un contexte mondial caractérisé par de grands bouleversements et des changements permanents", a indiqué Mme Larbaoui.L’IE ne concerne pas les entreprises à caractère économique seulement mais aussi les administrations, les écoles et les universités.Pour elle, l’émergence de l’IE en Algérie est tributaire du développement des outils de la collecte de l’information, tels que la création de banques de données et l’élaboration d’études de marchés.De son côté, Nicolas Moinet, professeur à l’université de Poitiers (France) et expert en IE a indiqué qu’un tel système permettrait aux entreprises de saisir les opportunités et les atouts d’un marché et les transformer en avantage concurrentiel."Dans un monde complexe, il faut aller vers une organisation qui soit ouverte, souple, plus horizontale que verticale, et c’est le rôle de l’IE qui permet aussi de surveiller l’environnement et d’anticiper les mutations économiques, a-t-il ajouté.Pour lui, l’IE ne consiste pas à copier les idées ou un système quelconque mais plutôt à comprendre son fonctionnement et essayer de trouver des atouts qui permettent à une entreprise de se différencier et de se démarquer des autres.Les entreprises présentes à ce séminaire, organisé conjointement par l’IMSIE et l’Ecole supérieure algérienne des affaires (ESAA), à l’instar du groupe pharmaceutique Saidal ont exprimé leur grand intérêt à adopter l’intelligence économique dans leur système de management.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close