Monde

Niger : 15 civils tués dans une attaque de Boko Haram

Quinze civils ont été tués et quatre blessés jeudi dans une attaque du groupe islamiste Boko Haram dans un village du sud-est du Niger proche du Nigeria, a annoncé vendredi la télévision d’Etat nigérienne.

“Le bilan de cette attaque cruelle et barbare de la nébuleuse Boko Haram est lourd: 15 morts et quatre blessés”, a précise la télévision d’Etat nigérienne Télé Sahel.
Les assaillants, “au nombre d’une dizaine” et “armés de fusils”, étaient venus “à pied” pour “commettre le massacre” dans un village nigérien situé sur les bords de la rivière Komadougou Yobé, qui sert de frontière naturelle entre le Niger et le Nigeria, a précisé la télévision.
Parmi les morts figure “le chef du village” attaqué, selon la radio privée Anfani. 

Cette attaque des islamistes est intervenue le jour de la fête musulmane d’Aïd al-Adha (fête du mouton) et après près de deux mois d’accalmie dans cette zone. Plusieurs hauts fonctionnaires locaux, des responsables militaires et des chefs coutumiers ont assisté vendredi à l’enterrement des victimes, d’après les images diffusées par Télé Sahel.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!