SécuritéMonde

Niger : 10 soldats tués et 4 disparus dans une attaque de Boko Haram

Dix soldats nigériens ont été tués et quatre portés disparus dans une attaque attribuée au groupe jihadiste Boko Haram contre une position militaire dans le sud-est du Niger, proche du Nigeria, a indiqué dimanche soir le ministère de la Défense.

“Nous avons un bilan provisoire de dix morts, quatre disparus et trois blessés”, a déclaré à l’AFP le colonel Abdoul-Aziz Touré, porte-parole du ministère nigérien de la Défense.

L’attaque menée par “Boko Haram” a visé également “des positions de l’armée” nigérienne à Bla Brin, un village situé non loin du bassin du lac Tchad, à 40 km de la ville de N’Guigmi, a-t-il précisé.

L’attaque avait été rapportée dans un premier temps par un responsable de l’ONGAlternative espace citoyen, Kaka Touda Goni, sur sa page facebook, où il parlait de deux soldats tués dans la nuit de samedi à dimanche, ainsi que par une source sécuritaire.

La dernière attaque attribuée au groupe nigérian Boko Haram remontait également au début juin. Trois kamikazes avaient fait exploser leur ceinture d’explosifs en différents endroits de la ville de Diffa, la capitale régionale, tuant 6 personnes.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!