En direct

Nigeria: 11 islamistes de Boko Haram tués à Maiduguri (armée)

   "Lors d’une opération de recherche menée par la Force d’intervention  
conjointe (JTF), onze membres de Boko Haram ont été tués", a déclaré par  
téléphone à l’AFP le lieutenant Colonel Hassan Mohammed, selon qui les forces  
de l’ordre n’ont subi aucune perte.  

Capitale de l’Etat de Borno (extrême nord-est du Nigeria), Maiduguri est  
sous état d’urgence depuis le 31 décembre, sur décision du président Goodluck  
Jonathan.
   Cette ville est généralement considérée comme le berceau du mouvement Boko  
Haram.  

 Auteur ces derniers jours de plusieurs attaques sanglantes, notamment à  
Kano (185 morts), le mouvement islamiste s’était soulevé dans plusieurs Etats  
du nord à l’automne 2009 mais avait été décimé, notamment à Maiduguri, lors  
d’une répression féroce des forces de sécurité fédérales qui avait fait environ  
900 morts.
 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!