Monde

Nigeria: 14 morts dans trois attentats-suicides à Damaturu

 Au moins quatorze personnes ont été tuées mercredi dans trois attentats-suicides commis à Damaturu, capitale de l’Etat de Yobe, dans le nord-est du Nigeria, a annoncé l’Agence nationale de gestion des urgences (Nema).

 Cinq personnes ont été tuées par deux explosions devant un magasin et une mosquée de la zone résidentielle de Buhari et neuf dans le quartier de Fulani, dans les faubourgs de Damaturu, a précisé le coordinateur de la Nema pour l’Etat de Yobe, Bashir Idris Garga.

 Une dizaine de personnes ont été blessées, dont trois grièvement, a ajouté le responsable de la Nema.
En l’absence de revendication, les soupçons des résidents se portaient sur le groupe islamiste Boko Haram qui a déjà frappé à plusieurs reprises à Damaturu et dans l’Etat voisin de Borno. En septembre, une fillette d’une douzaine d’années avait tué six personnes en se faisant exploser à proximité d’une gare routière de Damaturu.

 Boko Haram, affilié à l’Etat islamique a revendiqué trois attentats suicides menés vendredi dans les faubourgs de la capitale fédérale Abuja, dans le centre du pays, qui ont fait 18 morts et une quarantaine de blessés.

 Après une série de revers militaires, Boko Haram, dont l’insurrection a fait au moins 17.000 morts et plus de 2,5 millions de déplacés depuis 2009, multiplie les attaques de villages isolés et les attentats suicides non seulement dans le nord-est du Nigeria, mais aussi dans les pays voisins, Tchad, Niger et Cameroun.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!