Monde

Nigeria: 3 soldats tués dans l’attaque de Boko Haram sur une ville

Au moins trois soldats ont été tués et six autres blessés dans des affrontements avec des combattants du groupe terroriste nigérian Boko Haram qui ont pris entre samedi et dimanche le contrôle d’une ville du nord-est, avant d’en être chassés, a annoncé l’armée.

En effet, samedi vers 20H30 locales (19h30 GMT), un nombre important de terroristes ont attaqué la ville de Magumeri, située à environ 50 km au nord de la capitale de l’Etat du Borno, Maiduguri, pillant des réserves de nourriture et faisant fuir des habitants, selon des sources sécuritaires.

En outre, le colonel Timothy Antigha, l’un des porte-parole de l’armée nigériane, a affirmé dimanche que les terroristes avaient attaqué une base avancée de l’armée à Magumeri et qu’ils avaient été repoussés. « Nos troupes se sont vaillamment battues. Malheureusement, trois soldats ont perdu la vie et six autres ont été blessés », a-t-il indiqué dans un communiqué.
D’autre part, une source militaire à Maiduguri, interrogée par l’AFP sous couvert d’anonymat, a précisé que les assaillants pourraient être venus de Dabar Masara, une île sur le Lac Tchad, où la faction de Boko Haram loyale à Abou Musab Al Barnaoui a des bases.

D’autre part, en août 2016, le groupe Daech a désigné de manière unilatérale Al Barnaoui, fils du fondateur de Boko Haram, comme nouveau chef du groupe terroriste nigérian.

S.Souiki

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close