Monde

Nigeria : 80 militaires américains au Tchad en raison des enlèvements

  Ces soldats "soutiendront les opérations de renseignement, de surveillance et de vols de reconnaissance pour des missions au-dessus du nord du Nigeria et des régions voisines", a expliqué M. Obama.

   Cette lettre a été envoyée conformément à la loi sur les "pouvoirs de guerre", qui dispose que le président doit informer la branche législative d’un déploiement militaire à l’étranger.

   Ces soldats "resteront au Tchad jusqu’à ce que leur soutien pour résoudre la situation des enlèvements ne soit plus requis", selon la lettre.

   Les 80 militaires envoyés seront chargés de faire fonctionner un drone non-armé, qui est également envoyé au Tchad, a ajouté un porte-parole du Pentagone, le colonel Steve Warren, sans préciser le type d’appareil concerné.

   Washington a déjà effectué ces derniers jours des vols de drones au-dessus des zones où pourraient avoir été emmenées les jeunes filles. Le Pentagone n’a pas précisé leur base d’origine -vraisemblablement Niamey (Niger)- mais considère que l’ajout d’un drone au Tchad permettra d’avoir une présence accrue au-dessus de la zone d’intérêt.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!