Monde

Nigeria : Deux femmes tuées dans un raid de Boko Haram

Au moins deux femmes et un soldat ont été tués dans une attaque menée dans le nord-est du Nigeria par des dizaines d’hommes du groupe Boko Haram, avant que les jihadistes soient finalement repoussés par l’armée, ont déclaré des habitants à l’AFP mardi.

En effet, une cinquantaine d’islamistes ont pris part au raid qui a eu lieu lundi vers 19H30 (18H30 GMT) à Gulak, dans la région de Madagali, dans le nord de l’Etat de l’Adamawa.

« Il y a eu des échanges de tirs qui ont duré près d’une demi-heure », a déclaré Maina Ularamu, un ancien dirigeant du gouvernement local de Madagali.

« L’un des pick-up (de Boko Haram), chargé d’explosifs, a essayé de passer le poste de contrôle militaire. Les soldats ont ouvert le feu et il a explosé ».

« Cela a causé beaucoup de pertes du côté de Boko Haram, un soldat a été tué et deux femmes se trouvant à proximité sont également décédées après avoir reçu des balles perdues », a précisé M. Ularamu.

L’armée nigériane n’avait pas confirmé ce bilan dans l’immédiat mardi.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close