Technologie

Non au harcèlement en ligne: Instagram révèle des outils pour lutter contre les insultes

Pour assurer la sécurité des utilisateurs, Instagram a annoncé lundi 8 juillet la mise en place de nouveaux outils destinés à la protection contre le harcèlement en ligne.

Instagram, appartenant à Facebook, a introduit des innovations visant à lutter contre les manifestations de haine et contre le harcèlement sur Internet, est-il indiqué dans un communiqué publié lundi 8 juillet par le réseau social.

«Nous pouvons faire plus pour empêcher les harcèlements sur Instagram, et pour donner aux victimes la possibilité de se défendre», a écrit Adam Mosseri, patron d’Instagram. «Nous annonçons aujourd’hui une nouvelle fonctionnalité dans les deux domaines. Ces outils sont fondés sur une compréhension profonde de la façon dont les gens se font mutuellement maltraités et comment ils réagissent au harcèlement sur Instagram, mais ce ne sont que deux étapes sur un chemin plus long».

Selon les développeurs, cela est destiné à garantir un «environnement sûr» pour les utilisateurs.

Avertissement

Premièrement, il s’agit d’un avertissement à l’utilisateur souhaitant publier une remarque négative. Il sera prévenu par un logiciel d’intelligence artificielle identifiant des mots ou des phrases injurieux. L’outil signale ainsi les commentaires «susceptibles d’être considérés comme offensants». Dans ce cas, il est demandé aux utilisateurs de répondre «Voulez-vous vraiment le poster?», un bouton permettant d’annuler leur post.

«Cette intervention donne aux personnes l’occasion de réfléchir et d’annuler leur remarque, et cela permet au destinataire de ne pas recevoir ce commentaire néfaste», a expliqué M.Mosseri.

Même si cette option peut sembler relativement modérée, en particulier parce que les utilisateurs peuvent toujours passer outre et poster le commentaire négatif, le patron d’Instagram a déclaré que lors des premiers tests, son équipe avait constaté que le message «encourage certaines personnes à annuler leur commentaire et à partager quelque chose moins blessant une fois qu’ils ont eu la chance de réfléchir».

Restriction

Le deuxième outil révélé présente la possibilité de «limiter» les utilisateurs qui consultent votre compte Instagram et de réduire les remarques négatives si la personne est victime de harcèlement.

«Les jeunes de notre communauté nous ont dit qu’ils hésitaient à bloquer, abandonner le processus ou signaler l’intimidation, car cela pourrait aggraver la situation, en particulier s’ils interagissaient avec l’intimidateur dans la vie réelle», a écrit M.Mosseri.

Ainsi, en utilisant cette nouvelle option, l’utilisateur a la possibilité de limiter l’interaction d’une autre personne avec son compte sans la rendre évidente. Si un utilisateur est restreint, c’est le propriétaire original du compte qui peut approuver ou pas les commentaires publiés en les rendant ainsi visibles ou non pour les autres. Ceux-ci ne pourront pas non plus savoir si leur victime est active sur Instagram ou si leurs messages directs ont été lus.

 

 

 

Sputnik

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close