En direct

Nous ne permettrons à personne un retour à la décennie noire (Sellal)

En réaction  à l’annonce faite par Madani Mezreg le 27 août dernier concernant la création d’un parti politique, le premier ministre Abdelmalek Sellal a affirmé ce mercredi qu’ « il n’y aura pas de retour en arrière », fermant la porte devant l’ancien chef de l’armée islamiste du salut (AIS).

Le premier ministre s’est exprimé en marge de la séance d’ouverture de la session d’automne de Parlement, assurant « avec force » que l’état ne permettra à personne de revenir à la décennie noire.

La charte pour la paix et la réconciliation nationale ne permet pas à ces personnes impliquées dans la décennie noire de créer un parti, a assuré le premier ministre.

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *