En direct

Nouveau permis de conduire : l’opération de délivrance commencera dans quelques jours

   "Nous comptons lancer l’opération d’octroi du nouveau permis de conduire dans les prochains jours, soit une fois l’imprimerie officielle finalisera la livraison d’une quantité considérable de ce genre de document, afin de distribuer des quantités suffisantes pour chaque wilaya", a souligné Amar Ghoul, en marge d’une cérémonie de sortie de la première promotion des inspecteurs des permis de conduire.

   Le nouveau permis aura les mêmes caractéristiques que l’ancien quant à sa dimension et sa couleur. Un permis probatoire de couleur bleue sera remis aux nouveaux conducteurs pour une durée de deux ans, à l’issue desquelles un permis de couleur rose le remplacera et sera joint d’un permis de conduire à points d’une couleur verte, selon le ministre.

   La différence entre le nouveau et l’ancien permis consiste essentiellement en la qualité du papier utilisé et les marquages de sécurité sur le nouveau document dont celui de l’Etat algérien, rendant ainsi ce document infalsifiable, précise Amar Ghoul.

   Selon lui, la commission composée de représentants des ministères des Transports et de l’Intérieur, de la Gendarmerie nationale et de la sûreté ainsi que ceux de l’imprimerie officielle a "bien ficelé l’opération".

   S’agissant du permis de conduire biométrique, le ministre a souligné que cette opération sera entamée une fois élaboré le fichier national des infractions au code de la route, qui englobera toutes les informations relatives au conducteur, les infractions commises et son capital de points.

   En outre, Amar Ghoul qui a honoré les cinq lauréats de la première promotion des inspecteurs des permis de conduire, composée de 90 inspecteurs de l’Ecole nationale d’application des transports terrestre, a mis l’accent sur la formation",  précisant qu’une autre promotion de 100 inspecteurs est attendue d’ici octobre prochain, alors que le nombre global des inspecteurs devraient atteindre les 500 d’ici quelques années.

   Le ministre a relevé que la durée de formation de ses inspecteurs a augmenté de six à douze mois et leurs prérogatives ont été élargies, relevant qu’ils ont passé du statut d’examinateur à celui d’inspecteur, ce qui devrait améliorer la qualité de leur service, ainsi que celui des candidats au permis de conduire.

   Le ministre a insisté, par ailleurs, sur la sensibilisation, la mobilisation et la prévention des accidents de la route qui font chaque années 4.000 victimes et 40.000 blessés et des dégâts matériels estimés à plus de 80 milliards de dinars. (APS)

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!