Monde

Nouveau procès pour les journalistes d'Al-Jazeera en Egypte

Employés par l’antenne anglophone d’Al-Jazeera, l’Australien Peter Greste, l’Egypto-canadien Mohamed Fadel Fahmy et l’Egyptien Baher Mohamed avaient été arrêtés fin décembre 2013. En juin, ils avaient écopé de sept à 10 ans de prison, une condamnation qui avait déclenché un tollé international.

Après une très courte audience à laquelle les détenus n’ont pas assisté, la Cour de cassation a ordonné un nouveau procès, accédant ainsi aux demandes du parquet et de la défense, d’après l’avocat de M. Greste, Amr al-Deeb.

La date du procès n’a pas encore été fixée et les trois journalistes, accusés d’avoir diffusé de "fausses informations" en soutien aux Frères musulmans de Mohamed Morsi, le président islamiste destitué par l’armée en juillet 2013, resteront en détention. "La Cour de cassation ne peut ordonner leur libération sous caution", a dit à l’AFP Me al-Deeb. "C’est la cour qui va les juger de nouveau qui pourra le faire".

 

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *