Monde

Nouveaux tirs de missiles Tomahawks contre des défenses libyennes

  •    Selon un décompte du Pentagone arrêté vendredi à 05H00 GMT, 16 missiles ont été tirés sur une période de 24 heures depuis les navires et sous-marins américains qui croisent au large de la Libye.
  •  
  •    Ces frappes ont notamment visé des centres de commandement et des batteries d’artillerie.
  •  
  •    Depuis le début de l’intervention de la coalition samedi, au moins 170 Tomahawks ont été tirés, dont 7 par le sous-marin britannique Trafalgar.
  •  
  •    Trois sous-marins américains, le Providence, le Florida, et le Scranton ainsi que les destroyers Stout et Barry sont déployés dans le Golfe de Syrte.
  •  
  •    Les destroyers peuvent se ravitailler sur place en missiles grâce à plusieurs navires de soutien, a expliqué à l’AFP un responsable de la Marine.
  •  
  •    Le nombre de missiles se rapproche peu à peu du nombre de Tomahawks utilisés au cours de la guerre du Golfe en 1991, le premier conflit au cours duquel ils ont été employés. Quelque 297 de ces missiles, dont la charge explosive est de 450 kilos, avaient alors été tirés.
  •  
  •    Au cours de cette même période de 24 heures, les avions de la coalition internationale a par ailleurs effectué 153 sorties.
  •  
  •    La montée en puissance des pays participants (France, Grande-Bretagne, Canada, Italie, Espagne, Belgique, Espagne, Belgique, Danemark et Qatar) se confirme avec 86 sorties contre 67 pour les appareils américains.
  •  
  •    Depuis le début de l’intervention, Washington martèle qu’il compte céder les rênes de la conduite des opérations aussi rapidement que possible pour s’en tenir à un rôle de soutien.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!