EconomieAlgérie

Nouvelle jetée de GNL à Skikda: L’ouverture des plis des offres fin septembre

Algérie- Le résultat final de l’évaluation des offres techniques et financières relatives au projet de réalisation d’une nouvelle jetée de GNL et l’extension du port pétrolier de Skikda sera connu la fin septembre- début octobre prochain, a indiqué mardi à Alger un haut-  responsable du groupe Sonatrach.

« L’évaluation des offres techniques relatives au projet de réalisation d’une nouvelle jetée de GNL et l’extension du port pétrolier de Skikda se déroulera durant le mois de septembre courant. Après cette évaluation, il sera procédé à l’ouverture des offres financières qui devra, au final permettre de retenir une seule société parmi les quatre sélectionnées pour la réalisation dudit projet. », a expliqué Toufik Hakkar, Vice-Président Business, Développement et Marketing (BDM) auprès de la Sonatrach.

Intervenant lors d’une séance de présentation du projet de réalisation  d’une nouvelle jetée de GNL et l’extension du port pétrolier de Skikda, ce responsable a rappelé que l’appel à manifestation d’intérêt international avait été lancé le 18 mars 2018.

Selon M. Hakkar, sur 13 sociétés invitées à l’appel à manifestation d’intêret, sept (07) ont répondu favorablement dont cinq (05) avaient été retenues pour la suite du processus.

Il s’agit de Hyundai E&C (Corée du Sud), de CHEC- China Harbour Engineering Company (Chine), d’Orascom Construction -Besix (Egypte-Belgique), de Ronesans/ Ballast-Nedam (Turquie – Pays bas) et enfin du groupement Gicotecnica-PEG/ Archirodon ( Italie- Grèce), qui s’est retiré de la course pour se joindre à Gicotecnica-PEG le soumissionnaire d’Orascom Construction ûBesix, en tant que sous- traitant.

Ainsi, les quatre (04) soumissionnaires restants ont déposé les offres techniques relatives à ce projet dont la livraison est prévue avant 2020.

 

Porter la production du méga-train GNL de Skikda à sa capacité  nominale

 

Inscrites dans la Stratégie SH 2030, la réalisation d’une nouvelle jetée de GNL et l’extension du port pétrolier de Skikda « devra permettre au méga-train GNL de Skikda de porter sa production à sa capacité nominale », a, pour sa part, indiqué Mounir Belhocine, responsable auprès de BDM  Sonatrach.

Il permettra également l’accostage de navires de grandes capacités (220.000 m3), ouvrant ainsi des perspectives supplémentaires de marchés pour le GNL algérien sans omettre la prise en charge des besoins actuels et futurs en installations portuaires pour les produits issus des activités de raffinage et de pétrochimie, a ajouté M. Belhocine.

Selon lui, ce projet comporte quatre (4) tranches dont la première consiste à réaliser une nouvelle jetée avec un nouveau poste de chargement dédié au GNL (navires de 220.000 m3).

Pour ce qui est de la deuxième tranche, elle porte sur la reconversion du poste existant de chargement de GNL « M1 » en poste de chargement GPL (propane et butane).

Quant à la troisième tranche dudit projet, elle porte sur le confortement de la jetée principale Nord existante (brise-lames) et son extension ainsi que la réalisation d’un nouveau poste de chargement & déchargement « P4 », dédié à l’accostage des navires de 50.000 à 250.000 tonnes , pour les produits bruts et raffinés.

La quatrième tranche, consiste elle, à installer un nouveau bras de déchargement du méthyl tert-butyl éther (MTBE) au poste A1 ainsi qu’une ligne et son interconnexion au bac de stockage de RA1 K.

Selon M. Belhocine, pour compléter les contours techniques du projet, plusieurs rencontres ont été organisées entre les cadres de Sonatrach et ceux des Directions des Travaux Publics et de l’Environnement de Skikda et de l’Entreprise portuaire de cette wilaya.

Il a, à ce titre, fait savoir qu’une décision interministérielle (ministère de l’Energie et ministère des Travaux Publics et des Transports) cadre désormais cette concertation.

Intervenant lors de cette rencontre, le P-dg du groupe Sonatrach, Abdelmoumène Ould Kaddour a souligné l’impératif de multiplier les bacs de stockage.

« Nous avons le méga-train GNL de Skikda et nous allons réaliser la jetée GNL, mais, il nous faudra des bacs pour stocker le GNL », a-t-il signalé.

Il a, à ce titre, mis l’accent sur l’impératif de travailler en « cohérence » pour assurer une certaine « intégration » des différentes activités du groupe.

Ould Kaddour est revenu, à ce propos, sur la nouvelle stratégie de Sonatrach qui vise, entre autres à s’internationaliser: « on veut que Sonatrach devienne une entreprise internationale et l’une des meilleures entreprises dans le monde, pour cela, il faut avoir les capacités pour le faire », a-t-il signalé ajoutant que  » vendre du GNL aux marchés extérieurs est l’un des moyens importants pour développer nos capacités de production ».

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close