Monde

Nouvelle preuve de vie de l'Italienne enlevée en Algérie

  •    "Une nouvelle preuve de vie de l’otage italienne, enlevée début février 2011 en Algérie et détenue dans le Sahel, existe", a affirmé une de ces sources. "C’est une vidéo qui est arrivée", a-t-elle ajouté.
  •  
  •    Une autre source malienne a confirmé cette information en déclarant que "la preuve de vie est une vidéo envoyée par les ravisseurs".
  •  
  •    Le 18 février, cette touriste italienne, Maria Sandra Mariani, 53 ans, enlevée dans le sud-est de l’Algérie, avait indiqué être en vie et aux mains d’Aqmi, dans un enregistrement audio diffusé par la chaîne de télévision Al-Arabiya basée à Dubaï.
  •  
  •    Des officiels italiens sillonnent actuellement des pays du Sahel pour demander l’appui des gouvernements de la région afin d’obtenir sa libération, selon des sources concordantes.
  •  
  •    Selon ces sources, elle est détenue par l’unité combattante (katiba) d’Aqmi dirigée par Abou Zeid, un des chefs de l’organisation considéré comme un radical. 
  •  
  •    Il est tenu pour responsable d’une série d’enlèvements, dont celui du Britannique Edwin Dyer exécuté en juin 2009, et de ceux de cinq Français, d’un Malgache et d’un Togolais, dans le nord du Niger, en septembre 2010.
  •  
  •    Trois de ces sept otages, une Française, le Malgache et le Togolais, avaient été libérés fin février, les 4 Français restant toujours aux mains d’Aqmi.
  •  
  •    L’existence d’une nouvelle preuve de vie de l’otage italienne est rendue publique au moment de l’annonce de la mort du chef d’Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, tué lors d’un opération américaine au Pakistan.
  •  
  •    Aqmi a fait allégeance à Oussama Ben Laden qui avait exigé le retrait des troupes françaises d’Afghanistan en échange de la libération des quatre otages français.
  •    
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!