Monde

Nouvelle vague de Harraga sur les côtes espagnoles

  •    Cinquante-cinq clandestins d’Afrique subsaharienne, ont été interceptés dans la nuit de jeudi à vendredi au large de Motril (sud) à bord d’une petite embarcation, a déclaré à l’AFP un porte-parole de la société publique de sauvetage en mer, Salvamento maritimo.
  •  
  •    Celle-ci a également procédé au sauvetage de trois embarcations au large d’Almeria (sud), avec 59 clandestins à bord. Parmi ces clandestins se trouvaient "deux femmes et un bébé", a précisé le porte-parole de Salvamento maritimo.
  •  
  •    Parallèlement, dans la région de Murcie (sud-est), un total de 58 immigrés d’origine algérienne ont été interceptés à bord de quatre embarcations, a annoncé la préfecture de cette région.
  •  
  •    La police espagnole examine maintenant leurs dossiers en vue d’un renvoi vers leur pays d’origine, a précisé la préfecture de Murcie dans un communiqué.
  •  
  •    Cette vague d’arrivée intervient deux semaines après l’interception dans le sud de l’Espagne, d’un total de 152 clandestins à bord de huit embarcations différentes.
  •  
  •    L’Espagne est une des grandes portes d’entrée européenne pour l’immigration clandestine depuis l’Afrique mais la crise économique qui frappe le pays depuis 2008, a fortement limité les flux migratoires.
  •  
  •    Les arrivées en Espagne de clandestins par la mer ont chuté d’environ 25% en 2008 puis de 45% en 2009, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur.
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!