Monde

Nucléaire: Obama refuse qu'Israël soit "singularisé"

  •    Le président américain a lancé son avertissement via un communiqué qui abordait ses entretiens avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à la Maison Blanche mardi.
  •    "Le président a tenu à souligner que la conférence pourrait seulement avoir lieu si tous les pays se sentent assez en confiance pour y participer", a  expliqué la présidence dans un communiqué. Il a également averti que "toute tentative de stigmatiser Israël rendra improbables les perspectives d’une telle conférence".
  •    La tenue de la conférence sur un Proche-Orient dénucléarisé avait été annoncée en mai lors de la conférence de suivi du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP) aux Nations unies à New York.
  •    Les Israéliens n’ont jamais reconnu disposer de l’arme atomique et refusent d’adhérer au TNP.
  •    Lors de la conférence de suivi, les participants avaient adopté une déclaration finale affirmant qu’il importe qu’Israël adhère au traité et place toutes ses installations nucléaires sous les garanties globales de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA)".
  •    Israël avait protesté, affirmant être "la seule véritable démocratie au Proche-Orient et le seul pays menacé d’anéantissement".
  •    Au sortir de ses entretiens avec M. Netanyahu mardi, Barack Obama a dit avoir assuré le chef du gouvernement israélien que la politique américaine en matière de prolifération nucléaire au Proche-Orient n’"a pas changé".
  •    "Nous sommes intimement convaincus que, vu sa taille, son histoire, la région dans laquelle il se trouve, et les menaces auxquelles il doit faire face, Israël a des obligations exceptionnelles en matière de sécurité", a dit M. Obama.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close