Monde

Obama critique en creux la génération des indépendances africaines

  •    Recevant à la Maison Blanche plus d’une centaine de jeunes Africains pour un forum à l’occasion du demi-siècle des indépendances de 1960, M. Obama a exprimé l’espoir que "certains d’entre vous deviendront un jour des dirigeants de vos pays".
  •    "Si vous y réfléchissez, dans les années 1960, lorsque vos grands-parents, arrière-grands-parents se battaient pour l’indépendance, les premiers dirigeants disaient tous qu’ils étaient pour la démocratie", a rappelé le président au cours d’une séance de questions-réponses avec ces jeunes.
  •    "Et ce qui s’est produit, c’est que lorsque vous avez été au pouvoir pendant un certain temps, vous vous dites « j’ai été un si bon dirigeant que pour le bien du peuple, je dois rester en place »".
  •    "Et c’est comme cela que l’on commence à changer les lois, à intimider et à emprisonner des opposants. Et bientôt, des jeunes gens comme vous, pleins d’avenir et de promesses, sont devenus ce qu’ils avaient combattu", a regretté M. Obama.
  •    "Ce que tout le monde doit comprendre", a-t-il dit, citant Gandhi, c’est que l’"on doit soi-même être le changement que l’on recherche".
  •    Vantant la démocratie à l’américaine, M. Obama a souligné qu’il devait se soumettre à la volonté des électeurs. "Je ne peux assumer que deux mandats, que j’aie été bon ou non, et c’est tant mieux, parce que cela veut dire que nous avons mis en place une culture dans laquelle les institutions sont plus importantes qu’un individu", a-t-il remarqué.
  •    "Et cela ne veut pas dire que nous sommes parfaits, nous avons aussi beaucoup de problèmes", a reconnu le président, tout en estimant que "vos pays doivent aussi prendre confiance dans le processus démocratique".
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!