Monde

Offensive israélienne brutale : La Palestine décide de saisir le Conseil de sécurité de l’ONU

   Dans un communiqué, les dirigeants palestiniens ont affirmé avoir eu des contacts intensifs pour tenir une session d’urgence au Conseil de sécurité de l’ONU afin de discuter des moyens de mettre fin à l’"offensive israélienne brutale en cours" contre les Palestiniens, soulignant "nous allons saisir les organisations internationales pour protéger notre peuple".

   "L’escalade (de l’offensive) israélienne en Cisjordanie, qui a conduit à la mort de cinq personnes et à 400 arrestations, signifie que le gouvernement israélien pousse la situation au bord de l’explosion", ont averti les membres du comité exécutif de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) et les membres du comité central du mouvement Fatah.

   Cette escalade entre dans le cadre de l’opération qu’elle a lancée il y a dix jours après la disparition de trois Israéliens près d’une colonie.

   L’occupant israélien, qui prétend que le mouvement Hamas est responsable de la disparition de trois Israéliens, a lancé son plus important déploiement en Cisjordanie depuis la fin de la deuxième Intifadha palestinienne en 2005, et en arrêtant près de 300 Palestiniens. Deux jeunes Palestiniens ont été tués depuis lundi par des tirs de l’armée d’occupation israélienne en Cisjordanie.

   Le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad al-Malki, a estimé vendredi que la réaction israélienne depuis la disparition de trois jeunes Israéliens en Cisjordanie, "va au-delà de toute logique", s’indignant de l’absence de réaction de la communauté internationale.

   Samedi, le président palestinien Mahmoud Abbas a déclaré qu’aucune preuve n’indique que le Hamas est impliqué dans la disparition de ces trois jeunes israéliens. Il a dénoncé l’assassinat par l’armée israélienne de deux jeunes Palestiniens dans le cadre de son opération militaire.

   Dimanche, des sources médicales et de sécurité ont indiqué que deux autres Palestiniens ont été tués par l’armée israélienne en Cisjordanie occupée. APS

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close