En directAlgérie

L’offensive de Peugeot pour récupérer son projet en Algérie

Algérie – Après une vive polémique et l’annulation du déclassement de la parcelle de terrain qui devait abriter l’usine de montage automobile Peugeot, le constructeur français lance une offensive pour récupérer son projet qui risque d’être délocalisé.

Pour la première offensive, c’est une chaîne de télévision privée algérienne, El-Bilad TV, qui en a été l’instrument. Celle-ci avait lancé un fil d’alerte info selon lequel les 120 hectares mobilisés à El-Kerma (Oran) n’étaient pas fertiles, citant comme source des…citoyens !

Aujourd’hui, c’est par le biais d’un média électronique francophone très connu que l’offensive est menée. Ce dernier, se référant aux dires d’habitants d’une localité située à 15 km d’El-Kerma, affirme que 50% des terres qui devaient abriter l’usine Peugeot seraient peu fertiles.

Le même média s’interroge sur si toute cette polémique ne serait pas un “prétexte pour délocaliser l’usine”. Il va jusqu’à évoquer un “coup de théâtre”.

“Cette saison, les cultures sont relativement bonnes grâce à une pluviométrie abondante, ce qui n’a pas toujours été le cas”, aurait avancé un habitant cité par le quotidien en ligne. Une affirmation qui sonne telle une tentative de convaincre que malgré la forte production céréalière, dont jouissent les terres d’El-Kerma, n’était qu’accidentelle.

Cependant, le gouvernement a visiblement déjà tranché dans cette affaire. D’ailleurs, une instruction a été émise, fin mai, interdisant tout déclassement de terres agricoles fertiles, ce, quelques soient les circonstances.

Lire aussi : Document- Ouyahia interdit tout déclassement de terres agricoles fertiles

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!