En directAlgérie

Des officiers du DRS condamnés à mort : A qui profite ce Fake News ? Mise au point…

Algérie – « Trois officiers supérieurs de l’ancien service de renseignement algérien, le Département du renseignement et de la sécurité (DRS), dirigé par le Général de Corps d’Armée Mohamed Mediène, alias Toufik, ont été condamnés à la peine de mort par le Tribunal militaire de Blida ».

L’information avait fait le tour des rédactions et fait jaser les plus grands sites d’information nationaux comme internationaux, durant toute la matinée d’hier mardi 11 Juin. Aucune raison apparente de la démentir du fait des relais aux signatures sans tâches qui l’ont révélé. D’autant que les initiales des noms de ces officiers, ainsi que leurs grades et fonctions avaient été communiquées.

ALG24 en a même fait échos, s’appuyant sur ces relais, mais également sur une source habituellement « sure ». Sauf qu’en ces temps de grandes manipulations, même le « sur » devient relatif. Ainsi, devant le peu d’éléments entourant ce supposé verdict de condamnation à morts, une seconde vérification a été entreprise par ALG24, ce mercredi 12 juin.

Un Fake News d’origine toujours inconnu …

Selon plusieurs sources sécuritaires contactées par ALG24, aucune condamnation de la sorte n’a été enregistrée contre un quelconque agent des services de renseignements, encore moins « des officiers supérieurs ou un général », assurent-elles.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close