Sports

Omar Slimane : « Je remercie Raouraoua pour avoir aidé Mazembé en Algérie »

  • Le premier responsable de la Fédération congolaise de football, Omar Slimane, a levé le voile sur question d’actualité qui fait couler beaucoup d’encre et de salive. Il s’agit des parties ayant facilité la mission de Mazembé en Algérie et leur complot ourdi contre la JSK, lorsqu’il a présenté ses vifs remerciements à son homologue Mohamed Raouraoua qui a aidé son équipe. « Je remercie Raouraoua pour tout ce qu’il a fait pour Mazembé et pour toutes les facilités dont il nous a gracié. Cela n’est pas surprenant d’un homme que je connais depuis très longtemps et qui est un de mes meilleurs amis ».
  •  
  • Par ces déclarations, le président de la fédération congolaise aurait confirmé les doutes de Hannachi et démasqué Raouraoua. Le premier a plusieurs fois dénoncé les complots montés contre la JSK, pointant du doigt le président de la fédération.
  • Le président de la fédération congolaise poursuit ses déclarations sans savoir que celles-ci affectaient la réputation de Raouraoua et de l’Algérie, en disant : « J’ai beaucoup aidé Raouraoua en faisant passer des lois qui étaient dans l’intérêt de la sélection algérienne, à l’instar de la loi Bahamas, étant un des membres à avoir approuvé le projet. Ce qu’il a fait avec Mazembé n’est qu’une reconnaissance de sa part et je l’en remercie ».
  • Et d’ajouter : J’ai été…du match Algérie-Egypte qui a permis à votre pays de se qualifier au Mondial africain, sincèrement, j’ai été très content car ce qu’a fait mon ami Raouraoua mérite récompense à la fin.
  • Omar Slimane conclu : Je m’attendais à voir une équipe de la JSK différente, plus forte que celle qu’on a vu aujourd’hui, mais paraît-il, les problème que rencontre le club ces derniers temps avec la Fédération algérienne de football ont eu beaucoup d’impact sur les résultats de l’équipe ».
  •  
  • Ennahar/ Akram B 

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *