En direct

On peut rater le Bac, mais pas le match contre l’Egypte

  • Ce sont là quelques commentaires de certains candidats aux examens du baccalauréat que nous avons rencontré hier devant le lycée ‘Omar Malek’ et le lycée technique ‘Houari Mahfoud’ à Ouled Yaïche dans la wilaya de Blida.
  •  
  • Le premier constat qu’on a fait, lors de ce reportage, était que tous les élèves candidats étaient plus excités par le match de football que par leurs examens. Pour certain, la rencontre est plus importante que cet examen qu’ils pourront refaire, ce qui n’est pas le cas pour le match.
  •  
  • A Ouled Yaïche, dans la wilaya de Blida où le match aura lieu, nos avons rencontré des étudiants devant leur établissement. Leurs sujets de discussions étaient bien entendu la rencontre contre l’Egypte et l’examen du baccalauréat.
  •  
  • J’irai aux examens avec le maillot de Ziani.
  •  
  • Nadir nous lance avec amertume « H’ram alihoum (Ils n’auraient pas du…
  • Voulant savoir de qui il parlait, il nous répondit « ceux qui ont programmé ce match le jour même du baccalauréat. Mais malgré cela, je porterai le maillot de Ziani et après l’examen j’irai voir le match avec mon cartable. Je ne peux pas regarder le match à la télé »
  •  
  • « Nous aurions aimé qu’ils reportent le match. Enfin, ça ne fait rien, nous écraserons l’Egypte avec deux buts à zéro »
  •  
  • Des étudiants et même des étudiantes nous ont entourés, chacun voulant faire son commentaire sur le match contre l’Egypte. D. A., étudiant en lettres et philosophie nous a confié que l’EN battra l’Egypte avec deux buts à zéro. Il ajoute qu’il préférait se concentrer sur les examens car, selon lui, son avenir est lié au baccalauréat.
  •  
  • De son côté Selwa B. nous avoua qu’elle supportait l’USMA. « Si mes parents m’autorisaient à aller au stade, je ne raterais pas l’occasion d’y aller. Pour moi, l’Algérie passe avant le bac ».
  •  
  • Une demi heure suffit pour faire l’examen, ensuite, direction au stade !
  •  
  • Daoud B., 19 ans, étudiant en gestion et économie, nous déclara avec naïveté qu’il espérait voir l’EN remporter le match contre l’Egypte. Quant au baccalauréat, il nous avoua que c’est la deuxième fois qu’il passe l’examen. « Je ferais tout pour aller voir le match au stade Mustapha Tchaker».
  •  
  • Le bac peut être refait, pas le match !
  •  
  • Pour la majorité de ces jeunes étudiants, le match contre l’Egypte est plus important que les examens du baccalauréat. Ils ont le moral au beau fixe à quelques jours des examens. Ils ne sont ni inquiets, ni stressés. Peut être un peu plus inquiets pour le match que pour le bac.
  • Bonne chance à tous
  •  
  • Ennahar/ Nachida Kouadri
  •  
  •  

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!