En direct

ONEC : Pour un régime semi-présidentiel

   Tayeb Houari affirme, dans une déclaration à la presse à l’issue de sa rencontre avec le ministre d’Etat, directeur de cabinet à la présidence de la République, Ahmed Ouyahia, inscrite dans le cadre des consultations sur la révision de la Constitution, que le régime semi-présidentiel était « le plus approprié », soulignant aussi l’importance de redonner au Parlement sa mission de contrôler l’Exécutif.

   Il a appelé, par ailleurs, à promouvoir la Réconciliation nationale afin de garantir son apport au développement de la société et la sauvegarde de la paix et la sécurité.

   Mettant en avant l’importance de la Constitution dans la protection de l’ensemble des composantes de la société et pour assurer la stabilité des institutions de l’Etat, M. Houari, a appelé, en outre, à constitutionnaliser un Haut conseil de la sauvegarde de la mémoire.

   Il a tenu à rappeler que la plate-forme sur laquelle l’Onec s’est appuyée pour proposer ses amendements à la Constitution était l’appel du 1er Novembre. 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close