Monde

ONU : Plus de 1.000 morts en 17 jours dans des violences en Irak

   "Au moins 757 civils ont été tués et 599 blessés dans les provinces de Ninive, Diyala et Salaheddine entre les 5 et 22 juin. Au moins 318 autres personnes ont été tuées, et 590 autres blessées durant la même période à Baghdad et dans des régions du Sud", a déclaré un porte-parole du Haut-Commissariat, Rupert Colville, en demandant que les responsables soient jugés.

   "Des enlèvements continuent d’être signalés dans les provinces du Nord et à Baghdad", a-t-il ajouté, citant l’enlèvement de citoyens turcs et indiens.

   Les insurgés menés par l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) ont lancé le 9 juin une vaste offensive et ont conquis de larges portions de territoires dans quatre provinces du Nord et de l’Est du pays, suscitant l’inquiétude de la communauté internationale.

   "L’EIIL a diffusé des dizaines de vidéos montrant des traitements cruels, des décapitations et des fusillades hors combat de soldats, de policiers et de personnes apparemment visées à cause de leur religion ou de leur origine ethnique, y compris les chiites et les groupes minoritaires, comme les Turcomans, les Shabak, les Chrétiens et les Yézidis", a dénoncé M. Colville.

   Plus de 900 personnes ont trouvé la mort le mois dernier dans les violences en Irak, selon l’ONU et les autorités. APS

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *