En direct

Oran: un premier festival annuel de la solidarité avec la Palestine et El Qods du 18 au 26 février

 Un premier festival annuel de la solidarité avec la Palestine et El Qods est prévu du 18 au 26 février à Oran, a-t-on appris lors d’une conférence de presse animée par les organisateurs, lundi au siège du quotidien “El Djoumhouria”.

 Un riche programme du festival, initié par un collectif d’une vingtaine d’associations et d’instances “Moutadhaminoune” (solidaires) sous le slogan “De l’Algérie de la révolution à la Palestine de l’intifadha”, prévoit plusieurs activités sociales, culturelles et sportives et d’information.

 Une campagne de collecte de sang, des actions de volontariat, une exposition sur la Palestine, une journée d’étude intitulée “problématique de solidarité sociale avec la Palestine: défis et espérances”, un forum de jeunesse “militantisme de jeunes pour la Palestine” et une causerie abordant le thème du devoir religieux de soutenir la cause palestinienne, y sont programmés.

 Le volet culturel de cette initiative de solidarité comporte des chantiers de divertissement pour enfants au jardin méditerranéen d’Oran, une représentation théatrâle pour enfants et un gala d’inchad.

 Sur le plan sportif, le festival prévoit des rencontres de football entre des sélections de membres d’associations, d’étudiants palestiniens et d’enfants de chouhadas au stades “Reguieg Abdelkader” de hai “El Othmania” (ex Maraval) et “Benahmed Lahouari” de hai “Abdelmoumen” (ex Choupot), des exhibitions au square “Port Said” et un semi-marathon au centre-ville d’Oran.

 L’objectif de cet élan de solidarité est de sensibiliser sur l’importance de la Palestine et d’El Qods dans la conscience de la nation arabo-musulmane, de coordonner les efforts de la société civile en matière de soutien des causes justes, de développer le sens de la citoyenneté, de raffermir les liens de fraternité entre les peuples algérien et palestinien, a-t-on souligné.

 “Il s’agit également de rechercher les voies et moyens de briser l’embargo sur les habitants de Ghaza, de prêter main forte aux populations palestiniennes des territoires occupées et de hisser haut la voix de la Palestine et de ses enfants victimes des pires violations des droits humains”, a déclaré le commissaire de wilaya d’Oran des Scouts musulmans algériens, Bouabdellah Benmessaoud.

 Le collectif des organisateurs est constitué, entre autres, des SMA, de l’Organisation nationale des enfants de Chouhada (ONEC), de l’Association des ulémas algériens, de l’Union nationale de femmes algériennes (UNFA), de l’Union générale des étudiants palestiniens et autres associations locales.

 Le festival est parrainé par la faculté de droit et des sciences politiques de l’université Oran 2, la maison de la culture, la commune  d’Oran, la bibliothèque “Bakhti Benaouda, le quotidien “El Djoumhouria” et le journal “Chabab el djazairi.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!