En direct

Orascom "respecterait" un contrôle de Djezzy par Alger

  •    M. Sawiris a assuré lors d’une conférence de presse au Caire qu’il "respecterait le désir du gouvernement algérien s’il décidait de prendre cette unité".
  •  
  •    Orascom Télécom Algérie (OTA, marque Djezzy), filiale de la Holding Orascom Telecom de M. Sawiris, est au centre d’une longue bataille avec le gouvernement algérien, qui s’est opposé en juin dernier à sa vente au groupe sud-africain MTN.
  •  
  •    Alger s’est dit prêt à faire jouer son droit de préemption, qui lui permet de s’opposer à une vente, pour acheter cette compagnie.
  •  
  •    Depuis l’adoption de la loi de Finances complémentaire de 2009, l’Etat algérien a un droit de préemption quand il s’agit de cession de participations par une société étrangère opérant en Algérie.
  •  
  •    OTA est le premier opérateur de téléphonie mobile en Algérie, avec plus de 14 millions d’abonnés.
  •  
  •    Djezzy devant désormais entrer dans le périmètre de Vimpelcom, ce dossier pourrait être abordé lors d’une visite du président russe Dmitri Medvedev mercredi en Algérie. Selon le journal économique russe Vedomosti, des représentants de Vimpelcom pourraient l’accompagner.
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!