En direct

Otages au Sahel: Paris a déployé "des moyens de reconnaissance"

  • Il s’agit d’avions de reconnaissance de deux types, Atlantique 2 (ATL2) et Mirage F1-CR, a-t-on précisé de même source, confirmant le chiffre donné de sources écuritaires et diplomatiques au Sahel d’environ 80 personnes déployées.
  • Mais il ne s’agit pas de militaires armés pour lancer une opération, la France articipant à ce stade à la phase de "recherche de renseignements",
  • a-t-on insisté: "Le but est de détecter les émissions radio et tout signe électro- magnétique pour tenter de localiser les preneurs d’otages".
  •  Au ministère de la Défense, on s’est refusé à tout commentaire, même si on a reconnu qu’il y avait des avions, mais sans indiquer leur type.
  •    La France a installé à Niamey "une base opérationnelle" de 80 militaires pour tenter de retrouver les sept otages, avait appris l’AFP dans la matinée de lundi de sources sécuritaires et diplomatiques au Sahel.
  • "21 heures de vols de reconnaissance" ont déjà été effectuées "pour localiser les otages", avait affirmé l’une de ces sources.
  • La France "fera tout pour retrouver ses otages", avait déclaré dimanche le porte-parole du gouvernement français, Luc Chatel, interrogé sur la possibilité que la France engage une "action militaire" pour tenter de les libérer.
  • Cinq Français, un Togolais et un Malgache ont été enlevés jeudi à Arlit, dans le nord du Niger, par un groupe d’hommes armés, et se trouvent actuellement dans le désert malien, selon des sources sécuritaires nigériennes et algériennes.
  • ennaharonline/afp

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *