Monde

Otages au Sahel: Pierre Camatte dit reconnaître Abou Zeid sur la photo

  •    Membre d’une ONG, Pierre Camatte a été détenu près de trois mois dans le désert malien par Aqmi avant d’être libéré en février. Il a expliqué avoir reconnu Abou Zeid sur une photo mise en ligne jeudi par Aqmi, montrant les cinq Français, le Malgache et le Togolais enlevés dans la nuit du 15 au 16 septembre à Arlit, dans le nord du Niger.
  •  
  •    "Sur la photo, en bas, à gauche, j’ai reconnu une personne qui pourrait très bien être Abou Zeid. C’est sa stature, c’est son visage: pour moi, c’est leur chef, le fameux Abou Zeid", a déclaré M. Camatte.
  •  
  •    Abdelhamid Abou Zeid, Algérien de 44 ans, est un des chefs les plus radicaux de la branche d’Al-Qaïda au Maghreb qui a étendu son terrain d’action au Sahara, selon les spécialistes. Il a notamment dirigé l’enlèvement de Michel Germaneau, un humanitaire français de 78 ans, dont Aqmi a annoncé l’exécution le 25 juillet.
  •  
  •    Pierre Camatte s’est interrogé sur la date de la photo diffusée jeudi.
  •    "Les vêtements des otages sont propres, ils ont une chemise blanche. Or, dans le désert, on se salit très vite. Là, ils n’ont pas les cheveux hirsutes. Soit ils ont des affaires de toilette, soit la photo a été faite le lendemain de leur capture", a-t-il estimé.
  •  
  •    "Maintenant, on est dans une opération de communication et ils (Aqmi) ont la main", a ajouté l’ex-otage.
  •  
  •    Dans un enregistrement audio accompagnant la photo, les cinq Français déclinent leur identité, affirment avoir été enlevés et être détenus par cette organisation. L’image les montre assis sur le sable sur un terrain désertique, avec debout derrière eux des hommes en armes. Seul un des ravisseurs a le visage découvert.
  •  
  •    Les sept personnes sont un cadre du géant nucléaire français Areva et son épouse et cinq employés du sous-traitant Satom (filiale du groupe de bâtiment et travaux publics Vinci).
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!