Monde

Otages: "la France ne se laissera dicter sa politique par personne"

  •    Dans un enregistrement audio diffusé jeudi soir par la chaîne de télévision du Qatar Al-Jazira, le chef d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), l’Algérien Abdelmalek Droukdel, a affirmé que Paris allait devoir traiter avec ben Laden pour obtenir la libération des cinq otages français retenus au Mali.
  •  
  •    L’Aqmi exige en outre de la France qu’elle retire ses troupes d’Afghanistan pour libérer les otages qu’elle retient.
  •  
  •    Le 16 septembre, cinq Français ainsi qu’un Togolais et un Malgache, pour l’essentiel des collaborateurs des groupes français Areva et Satom, ont été enlevés à Arlit dans le nord du Niger, un site d’extraction d’uranium. Ils seraient détenus dans le nord-est du Mali. La mouvance Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué ce rapt le 21 septembre.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close