Monde

Otages: la présidente d'Areva au Niger jeudi et vendredi

  •    Mme Lauvergeon doit arriver jeudi dans la capitale nigérienne Niamey, où elle doit rencontrer les autorités, puis se rendre vendredi à Arlit (nord du Niger) pour y rencontrer des salariés d’Areva et de Satom, une filiale du groupe de travaux publics Vinci, a précisé la même source.
  •    D’importantes mesures de sécurité doivent être mises en place à Arlit à l’occasion de ce déplacement, selon cette source.
  •    Selon Areva, interrogé par l’AFP, "ni la date, ni le programme (de Mme Lauvergeon) ne sont arrêtés".
  •    Les sept expatriés, dont un cadre d’Areva et son épouse, tous deux de nationalité française, et cinq employés de Satom (trois Français, un Malgache et un Togolais) ont été enlevés à leur domicile à Arlit dans la nuit du 15 au 16 septembre.
  •    Leur enlèvement a été revendiqué par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), avec lequel les autorités françaises se sont déclarées prêtes à négocier.
  •    Selon plusieurs sources, les sept otages sont détenus aux confins des déserts malien et algérien, dans une zone appelée le Timétrine.
  •    Areva, qui a lancé un audit interne sur la sécurité de son site d’Arlit et les circonstances de l’enlèvement, a fait l’objet de critiques pour ne pas avoir tenu compte des menaces qui pesaient sur son personnel au Niger.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close