En direct

Ould Abbas met fin aux fonctions de l’inspecteur général du ministère de la santé

  • Selon les informations dont dispose Ennahar, le ministre Ould Abbas aurait ranimé l’affaire après l’enquête approfondie qu’il avait ordonnée concernant les équipements médicaux fournis aux services sanitaires. Ces derniers ont été acheté comme étant neufs et non utilisés, mais après l’enquête, il s’est avéré que les équipements étaient vieux et déjà utilisé, vendus au prix de matériel neuf, à l’exemple du scanner dont certains hôpitaux ont été équipés.
  • Le ministère de la santé avait déclenché une enquête touchant tous les établissement hospitaliers relevant du secteur de la santé, sur l’état des équipements et matériel médical. Le ministre, lors d’une de ses sorties, avait indiqué qu’il avait remarqué, d’après des dossiers qui lui ont été transmis, l’existence de dépassements lors de l’acquisition de matériel médical. Selon le ministre, certains appareils ont été acquis à des prix exorbitants.
  • Par ailleurs, Ould Abbas a révélé l’existence d’un contrat pour l’acquisition de 58 appareils de radiologie, conclu avec des américains, afin que le même appareil soit disponible dans toutes les wilayas du pays.
  • L’inspecteur général, selon les sources d’Ennahar, présentait des rapports erronés sur les activités des syndicats et des médecins résidents et des informations sans fondements sur les dossiers qu’il étudiait. Il préméditait les retards dans la remise des projets de statut présentés par le secrétaire général.
  • A noter que l’inspecteur général démis occupait son poste au ministère de la santé depuis 2008. il était auparavant chef de cabinet du ministre Saïd Barkat et directeur de la santé dans la wilaya de Aïn Defla.
  •  
  • Ennahar/ Dalila B.
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!