En directAlgérie

Ould Abbes: les changements visent la restructuration du FLN

Algérie-Le secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), Djamel Ould Abbes, a affirmé samedi à Tizi-Ouzou, que « 90% des nouveaux membres » désignés, la semaine dernière, lors du changement opéré dans la composante du bureau politique de son parti, sont des universitaires.

« Ce changement n’a pas été le fruit d’un hasard, mais une nécessité venue pour redresser les affaires du parti », a-t-il affirmé, en précisant que « 90% des nouveaux membres sont des universitaires, dont 4 anciens ministres, 10 députés et 8 Mouhafedhs, auxquels s’ajoute 4 moudjahidine, maintenus au sein de cette instance ».

S’exprimant lors d’une rencontre régionale regroupant les élus du parti des wilayas de Tizi Ouzou, Béjaia, Boumerdès et Bouira, Djamel Ould Abbes a souligné que le FLN, avec ses 164 sièges à l’assemblée nationale, 750 assemblées communales et 34 assemblées de wilaya « demeure la première force politique du pays ».

Sur le plan organique au niveau régional, le SG du FLN a reconnu « la déstructuration du parti dans la région malgré un grand potentiel de militants » et fait savoir que d’ici la rentrée sociale, il sera procédé à la restructuration de l’ensemble des structures de celui-ci.

« Des assemblées générales de toutes les qasmas et mouhafadhas seront organisées d’ici fin août », a-t-il affirmé, non sans faire remarquer, au passage, qu’ »il y en a qui n’ont pas tenu leurs réunions réglementaires depuis 2010″. A cet effet, il a désigné le député Saïd Lakhdari, membre du nouveau Bureau Politique, pour mener cette mission.

Evoquant les réalisations des vingt dernières années, notamment sur le plan social, Ould Abbas, a considéré que « les quatre millions de logements attribués aux Algériens depuis 1999, dont les 395 000 distribués dans les quatre wilayas de la région, sont une réalisation historique depuis l’indépendance du pays ».

Un bilan, a-t-il dit, qui pousse, le FLN « à lancer un appel au Président Bouteflika à poursuivre ses réalisations et parachever son œuvre entamée il y a vingt ans », en assurant qu’il (le FLN) est toujours en attente de « la réponse et du feu vert du Président à notre sollicitation ».

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close