En directAlgérie

Ould Abbes confirme que le PLFC a été modifié à cause des concessions agricoles

Algérie – Le Secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Djamel Ould Abbes, a confirmé aujourd’hui que l’avant-projet de Loi de finances complémentaire (PLFC-2018) a été renvoyé par le Président Bouteflika en raison de la disposition concernant les concessions des terres agricoles.

« Demain, il y aura une réunion du Conseil des ministres dont le point principal, nous avons des informations, sera la Loi de finances complémentaire. Elle devait être examinée il y a trois semaines mais le président l’a renvoyée pour une deuxième lecture », déclare Djamel Ould Abbes lors d’une conférence de presse animée ce mercredi.

Pour le SG du parti au pouvoir, le Président de la République « a donné des instructions sur un point important : les concessions de la terre aux étrangers ». Selon lui, le refus de Bouteflika d’ouvrir les concessions des terres agricoles aux étrangers relève des « constantes et des fondamentaux de la révolution ».

Par sa déclaration, Djamel Ould Abbes confirme une information d’ALG24, qui affirmait que l’avant-projet de Loi de finances avait été renvoyé en raison de la disposition relative aux terres agricoles.

Lire aussi : EXCLUSIF- LFC-2018: L’article relatif à l’ouverture des concessions agricoles aux étrangers supprimé

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close