En direct

Ould Kablia: des "actions d'éclat" d'islamistes restent possibles

  •    Le ministre était interrogé sur les "derniers attentats contre les forces de sécurité" comme l’attaque d’un poste militaire vendredi en Kabylie (est d’Alger) qui a fait 14 morts parmi les soldats et revendiquée mercredi par  Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).
  •  
  •    Au total, une vingtaine de militaires algériens ont été tués et plusieurs autres blessés dans trois attaques vendredi et dimanche derniers.
  •  
  •    "Je lie un peu cette reprise de l’activité à la situation politique dans le pays, comme quoi rien ne peut se faire dans ce pays sans nous", a analysé le ministre, laissant entendre que les auteurs des attaques voudraient influer sur les réformes politiques annoncées par le président Abdelaziz Bouteflika.
  •  
  •    Alors qu’on lui demandait si ces attaques comportaient un "risque sur la stabilité du pays", le ministre a répondu: "non".
  •  
  •    "Il y a quatre ou cinq régions du pays où le terrorisme se manifeste. Il est évident qu’il est toujours possible pour des unités terroristes qui vivent de manière dispersée de regrouper un certain nombre de combattants pour faire une action d’éclat ou médiatique", selon le ministre.
  •  
  •    Le groupe qui a attaqué le poste militaire d’Azazga était composé d’une cinquantaine d’assaillants, selon des indications fournies par la presse mais non confirmées officiellement.
  •  
  •    M. Ould Kablia a aussi imputé ces attaques à une possible "baisse de vigilance" des forces de sécurité.
  •  
  •    "Lorsque la situation parait calme et apaisée ces forces ont tendance à baisser la vigilance. Cela explique peut-être le nombre important de personnes décédées", a-t-il dit.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!