Monde

Ouverture de l'IDEX 2009 : Salon de l'armement du Moyen-Orient

  •    Près de 900 exposants de 50 pays participent à la session biennale du salon qui doit attirer pendant cinq jours plus de 45.000 visiteurs.
  •  
  •    Le président des Emirats arabes unis, cheikh Khalifa ben Zayed Al-Nahyane, a donné le coup d’envoi du salon en assistant à une démonstration aérienne, avec notamment des Mirage et des F-16 des forces aériennes locales.
  •  
  •    Le salon qui se tient sur plus de 108.000 m2 propose divers équipements allant du fusil mitrailleur américain M-16 au Vanguard, un véhicule britannique commandé à distance, destiné à la destruction d’explosifs, en passant par de nombreux véhicules comme le Humvee américain ou celui blindé,  le CV9035 de BAE Systems.
  •  
  •    En dépit de la crise économique et la baisse des prix du pétrole, certains représentants du secteur restent optimistes comme le directeur de BAE Systems Suède, Magnus Forsberg, qui a déclaré à l’AFP: "Nous n’avon noté aucune augmentation ou baisse des dépenses" pour les armements.
  •  
  •    Selon des chiffres américains, les six pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG – Arabie saoudite, Emirats, Koweït, Bahreïn, Qatar et Oman) doivent consacrer 59 milliards de dollars en 2009 à leurs besoins de défense.
  •  
  •    Pendant l’IDEX 2007, les Emirats ont commandé pour 918,2 millions de dollars d’armes et un système de défense de 1,85 milliard de dollars à l’IDEX 2005.
  •  
  •    Les monarchies du Golfe ne cessent de renforcer leur défense face à l’Iran soupçonné de poursuivre un programme nucléaire militaire.
  •  
  •    Elles sont de proches alliés des Etats-Unis, dont la Vè Flotte est basée à Bahreïn et qui ont conduit la coalition ayant chassé l’Irak du Koweït en 1991.
  •  
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close